mardi 23 mars 2010

Appel à tous : Les ados et la culture.

Sacrée famille !

Nous cherchons une famille qui a des ados et/ou des jeunes adultes, entre 14 et 25 ans, dont les parents et grands parents aiment la culture et les arts.

Nous voulons une discussion trans-générationnelle sur leur rapport à la culture, comment ils la défendent, comment ils la consomment. Quelles différences entre les années 50 et aujourd’hui ?

Certains pensent que tout fout le camp et que les jeunes en adhérant à la culture de masse ne voient pas l’intérêt de défendre la culture québécoise. Est-ce vrai ?

"Sacrée Famille!" est une série radio-documentaire de 8 épisodes de 1 heure qui sera diffusée à la radio de Radio-Canada au cours de l’été 2010. Le concept de la série tourne autour du souper de famille et du dialogue entre les générations. Dans bien des familles, le repas donne lieu à des discussions animées entre les différents membres de la famille mais aussi, et surtout, entre les différentes générations. Cette série est le témoin de ces discussions enflammées.

claude.andre@radio-canada.ca

2 commentaires:

anne campagna a dit…

j'avoue que quand j'entends parler de tous les problèmes qu'ont les adolescents (hier en pré-visionnement du film l'écrivain fantôme, en passant la salle était pleine et le film super bon au quartier latin)ça me donne moins le goût de regretter mon statut de femme sans enfants. Un autre film va sortir au quartier latin sur le sujet des adolescents ''Lol'' avec la belle Sophie Marceau, la vedette de mes années de jeunesse de la Boum maintenant mère de 40 ans et des poussières et toujours aussi séduisante.

nicole a dit…

Bonjour Claude André,
Je crois que les jeunes ont ''de la culture'' ou aiment la culture mais à LEUR manière, pas à la nôtre. J'ai 3 enfants de 12, 17 et 25 ans. Leurs intérêts sont vastes et souvent ils m'en apprennent mais ce sont souvent des gens que je ne connais pas ou à qui je ne m'intéresse pas. Les jeunes ne veulent pas passer pour des intellos, ils veulent être comme tout le monde, et notre société québécoise ne valorise pas ce genre d'apprentissages, de savoir. C'est juste à nous, parents, d'insister subtilement. Je me souviens très bien que mon fiston adolescent, celui de 25 ans, n'était pas capable d'entendre la radio de Radio-Canada lorsqu'il était avec moi en voiture (comme dans le film ''j'ai tué ma mère''), maintenant à 25 ans, c'est justement cette radio qu'il écoute et qu'il bénit des dieux ! On laisse des marques sur nos enfants, bien plus belles et profondes que celles qu'on ne pensait même pas imaginer.
Bonne journée et tiens...
Bisous au sirop d'érable tout collant !
Nicole