mercredi 18 avril 2007

Mon Ange à moi

Aujourd'hui je vais récupérer Noa, mon ange. Cela m'a rappelé que pour beaucoup de gens, des filles notamment qui s'y sont identifiées, le méga tube d'Éric Lapointe Mon Ange n'impliquait pas une histoire entre un mec et sa Dulcinée.

Lorsque le parolier Roger Tabra a écrit le texte, c'est en fait à son fils Leny qu'il s'adressait. Fiston a d'ailleurs été prénommé ainsi en l'honneur du grand Leny Escudero.

Un artiste dont j'ai souvent écouté l'oeuvre en compagnie de Tabra qui, chose rarissime, ne tarissait pas d'éloges à l'endroit d'un autre surdoué de la plume, comme lui, lors de ces séances de lévitations chansonnières.

2 commentaires:

Pascal a dit…

Profite bien de ces moments précieux pour toi mais essentiels pour elle.
Dans le sourire de ton ange, c'est un peu ton sourire qui s'esquisse.

fanfanchap29 a dit…

tu as raison de parler
"du Grand Leny "
cet artiste porte en lui une flamme qui ne s'éteindra jamais !

ton Ange est adorable et a un sourire radieux ....
elle a dû grandir depuis !

FANFAN