dimanche 20 mai 2007

Tu t’en es allé

On était pas pareil
On s’parlait pas vraiment
Chacun son soleil
Chacun son firmament

J’me vois encore tout p’tit
Et si fort dans tes bras
Sautillant sur ton lit
C’était toi mon papa

Mes premiers coups d’patins
Mon premier coup d’whisky
J’avais un gros chagrin
On ne s’est pas compris

Un rêve est tombé
Au-dessus d’l’enfance
Quand tu t’en es allé
Loin du pays des souffrances


Tu seras immortel
Dans la danse d’la mémoire
Tu y s’ras toujours fidèle
Même au fond d’la nuit noire

Nous prendrons ta lumière
Comme on prend un pays
Tu diras à not’ mère
Que je l’en remercie

Puis pour te rendre hommage
J’poursuivrai le combat
Je garderai mon courage
Comme tu l’faisais, ici bas

Un rêve est tombé
Au-dessus d’l’enfance
Quand tu t’en es allé
Au pays du silence


Claude André

1 commentaire:

Dianerythmes a dit…

(silence).... Je suis tres émue, tes mots résonnent en moi, je les sens tellement fort j'arrive presque à y toucher... Vraiment je n'ai pas de mots devant une telle lecture d'émotion, alors je te dirai simplement que j'arrive a voir ton coeur a travers ces mots et j'admire cette ouverture pleine d'abandon...a bientot Klod....xox