samedi 23 juin 2007

Tchao Mao

Un frisson viens de me parcourir le corps en apprenant le décès de M. Édouard Anglade, premier flic black de Montréal.

J'ai eu le bonheur de rencontrer M. Anglade à deux ou trois reprises dans la cadre d'articles que j'ai écrit sur lui dans des magazines populaires dont Dernière Heure et Le Lundi. Je conserve le précieux souvenir d'un homme déterminé et pourvu d'un sens de l'humour indéniable.

Les anecdotes relatant son passé d'agent «under cover» étaient parfois drôles, parfois émouvantes mais toujours passionnantes. Je me souviens qu'il regrettait que les auteurs de la télésérie Jasmine n'aient jamais reconnu qu'ils ont allègrement puisé dans sa biographie, la bien nommée Nom de code: Mao pour l'élaboration de leur série.

J'aimerais, en cette occasion, saluer mes amis haïtiens et offrir mes plus chaleureuses condoléances aux amis et aux proches d'Édouard. Je m'en vais de ce pas farfouiller les pages de son livre, qui, soi dit en passant, constituerait une trame de scénario pour un long métrage des plus haletant.

Salut Édouard...

Georges «Boule Noire» Thurston sera désormais bien protégé des vendeurs de camelote assassine si jamais y se pointent au paradis.

2 commentaires:

Dianerythmes a dit…

Klod je suis tres émue par ce billet, cette homme que je ne connaissais pas à ouvert la porte a plein de gens apres lui et cela n'a pas toujours du etre de tout repos...Qu'il repose en paix ce grand homme, merci a toi de partager cet hommage...a bientot Klod...xox

klod a dit…

Merci Diane,

Ça n'a pas été de tout repos, en effet, il a été contraint d'affronter le racisme de quelques collègues et même (surtout?) de quelques uns de ses supérieurs. Cet homme qui se tenait debout a d'ailleurs gagné la première cause de harcèlement racial au Canada.
À bientôt.