samedi 14 mars 2009


Bande sonore

Dédé à travers les brumes

Zone 3/Select


Simple band de cover ? La voix de Sébastien Ricard, un peu moins rauque que celle de Dédé, se révèle à la hauteur tandis que les arrangements très réussis d’Éloi Painchaud ajoutent, tel un rehausseur de goût, des saveurs subtiles et nouvelles à la sauce Colocs (il faut entendre Le répondeur). Notamment sur les reggaes plus chaloupés et les guitares plus écorchées dont celle de Mike Sawatzky qui reprend du service. Exit la grande déception appréhendée (sauf la reprise de la chanson de Pat Esposito) et n’en déplaise aux puristes, la trame sonore de Dédé est vraiment très bonne et aura l’incommensurable mérite de faire découvrir ces chansons immortelles à une ou deux nouvelles générations, pas rien. *** ½. CA


nb: Bien que j'avais été pressenti pour le faire, ce n'est finalement pas moi qui ait obtenu le mandat de rédiger le commentaire-critique sur le film concerné. Cela dit, si cela vous intéresse je pourrais néanmoins vous faire partager mes impressions sur ce film.

4 commentaires:

Charles-Henri a dit…

Salut Claude,
Je suis bien te ton avis. La bande sonore du film est exceptionnelle et justifie à elle seule d'aller voir le film. Sébastien Ricard est Dédé, sans lui le film n'existerait tout simplement pas. Il ne reprend pas les chansons, il les ré-invente!

Anonyme a dit…

Oui, c'est l'fun de faire du cash sur le dos de Dédé! ;-)

claude andré a dit…

Mais non anonyme. Pas du cash sur le dos de Dédé. Les auteurs, compositeurs et héritiers toucheront les droits d'auteurs applicables et une ou deux nouvelles générations découvriront l'oeuvre.

Anonyme a dit…

BON DEPART