mardi 13 mars 2007

Le bal des animatrices



Comme elle l'a dévoilé à quelques reprises sur les ondes et que je vous l'ai déjà également indiqué, la pétillante animatrice Christianne Charette a développé un dada pour le moins rigolo lors de sa dernière sabbatique: capturer des photos directement de la téloche.

Qu'elle ne fût pas ma surprise ce matin de cueillir un courriel de la Dame en Noir dans lequel je me retrouve heureuse "victime" de son regard à la fois oblique et ludique.



Les instants capturés sont tirés de la dernière édition de l'émission Ici et là au cours de laquelle, avec Marie-Louise Arsenault, Nelly Arcan, Pierre Thibeault et Marc Denoncourt et, bien sûr les invités Renée-Claude Brazeau et Numéro, j'ai connu le délectable bonheur de causer "femmes, culture et société" le jeudi 8 mars dernier.



Parlant d'animatrice, c'est Violaine Forest, la titulaire de l'émission Le Bal des oiseaux sur CIBL qui a remporté les grands honneurs de la soirée slam animée par Ivy qui s'est déroulée hier au Patro Vys. Lire le compte rendu ici.



Fidèle à son habitude, l'intense Violaine nous a livré une performance et une texte lyriques dignes d'un film de Rhomer. J'ai aimé passionnément cette femme pour laquelle j'avais écris, à l'époque, un poème qui est devenu la chanson titre du premier album de Mario Peluso: Malgré Tout.

Texte que je considère réussi dans lequel votre serviteur tentait de reconquérir sa belle mais avec une approche plus audacieuse que plaintive.

En effet, plutôt que l'apitoiement habituel des scribouillards qui geignent du départ de leur amour, je voulais la provoquer en lui relatant tout ce que j'aurais fait pour elle et ne connaîtra, l'affirmais-je ?, jamais. Quel salaud de manipulateur, non (rires)?

Quant à moi, j'ai livré, texte à la main, une modeste "déclamation" d'un slam que j'avais gerbé un matin blanc de mes années sombres. Si le tout ne m'aura pas permis de me rendre à la seconde ronde, j'avais rendez-vous avec une salvatrice catharsis!

Cela dit, j'ai l'intention de revenir plus fort et de mieux me préparer avec un texte remplis de rebonds pour une éventuelle prochaine participation si Ivy veut bien encore me procurer cette chance.

5 commentaires:

Pascal a dit…

J'y étais. Et j'ai trouvé très courageux votre passage à l'acte.
Bravo ! Continuez !

Dianerythmes a dit…

ET bien j'aurais beaucoup aimer t'y voir,fait moi signe lorsqu'il y aura une prochaine fois...a bientot..xox

Anonyme a dit…

Salut Clodo!
Si ton ordi est en panne, toi tu sembles en pleine possession de tes moyens. J'aurais bien aimé te voir à l'oeuvre dans ce «slam». La prochaine fois invite-moi?!
Julie

klod a dit…

Promis les filles, vous tiendrai au courant de ma prochaine participation aux soirées slam.

Quant à Pascal, merci de ton encouragement. Ce n'est pas pour te retourner l'ascenceur, mais en toute sincérité, la visite de ton site m'a convaincu que tu es un type génial !

Il me ferait extrêmement plaisir de faire causette avec toi un de ces quatre...

Pascal a dit…

Merci Claude pour l'invitation. Le plaisir sera partagé.

Au Pico un de ces quatre... j'y passe tous les matins.