mercredi 7 février 2007

L'absolu


Avec le fracas des obus et le souffre de la haine autour, la naissance d'un enfant redonne espoir en une certaine forme de justice immanente.

C'est ce qui s'est produit tout à l'heure lorsque, pendant que ma Noa causait avec les anges et que des hommes devenaient des bombes aux nouvelles, mon ami Luc m'a annoncé la naissance de son fils Antoine ce matin sur le coup de six heures.

Un beau petit garçon " de 52 cm et 3 kilos septante", dixit le papa émue qui confondait son acceng du Sud avec celui du Plat pays de Brel.

La maman se porte à merveille et la nouvelle famille regagnera le bercail dès ce soir.

Demain, j'irai embrasser ce petit être qui d'un seul regard illuminera toute la beauté du monde comme le fait Noa depuis bientôt 4 ans.

Et moi qui ait tant cherché l'absolu...

Je vous aime.

1 commentaire:

corinne a dit…

merci Klod pour Antoine, Luc et Linda, je les aime très fort moi aussi, tu nous a tous fait pleurer, merci encore.