mercredi 21 février 2007

Namour et Raël


Pas facile la vie de gourou.

La Presse nous apprenait samedi dernier que Nima Mazhari, alias Namour, alias le conjoint de l'ancienne athlète olympique Myriam Bédard était de retour au palais de justice vendredi dernier.

Il y était convoqué afin de participer à la conférence préparatoire de son procès pour vol et recel de tableaux de la peintre Ghitta Caiserman-Roth qui débutera fin-mai.

Claude Vorilhon, alias Raël, alias sa Sainteté, a pour sa part mis en vente le UFOland.

Ce centre d'interprétation des soucoupes volantes (!) qui crèche dans les Cantons-de-l'Est. On demande 2.9 millions.

Flash: Il y a quelques années, j'ai une une idée pour le moins saugrenue que je destinais au journal: Demander à Raël quel type de musique écoutaient les éolims (lire les extra-terrestres)lorsqu'il les aurait rencontrés?

Le plus sérieusement du monde, il m'avait alors répondu, depuis la Floride où il se réfugie l'hiver, que "c'était très beau et que ça ressemblait beaucoup à du Vangelis".

Avant de me raconter qu'il avait lui même tenté une brève carrière de chanteur.

L'entrevue n'a finalement jamais été publiée mais, voilà, je ne pouvais continuer à vivre en paix en conservant pour moi seul cette importante révélation...

3 commentaires:

Dianerythmes a dit…

Lui chanteur??? Alors qu'est-ce que j'attend pour foncer comme chanteuse!!!!!!!..Merci tu m'as donné le courage qui me manquait.!.. Merci Claude por ton blog intéressant!..xox

Marc-Alex a dit…

C'est impressionnant de voir à quel point Rael a des réponses à toutes les questions. Il deviendra certainement l'un des plus grands manipulateurs de l'histoire.

Tangerine du Québec a dit…

Je me demande franchement qui va acheter son 'domaine' ...
Et je trouve que les éolims ont beaucoup de goût pour la musique .