samedi 4 avril 2009

T’es rock, Coco : entrevue avec Pierre Lapointe



Nous attendions de Pierre Lapointe la version encodée de Mutantès, voici Sentiments humains.


Claude André


Si le titre de l’album et son esthétique visuelle n’ont rien à voir avec le spectacle à grand déploiement Mutantès que Pierre Lapointe a créé l’an dernier pour les FrancoFolies, les veinards qui l’on vu auront l’impression d’y reconnaitre plusieurs chansons. Normal. Ce sont toutes les mêmes à deux exceptions près.


«J’ai changé tout le visuel et je suis allé complètement ailleurs. C’est autre chose. Les pièces de Sentiments Humains comme par exemple dans le cas de la chanson «Deux par deux rassemblés» tirée de La Forêt des mal-aimés, vivent indépendamment des albums sur lesquels elles figurent. Donc Mutantès est mort et l’histoire suggérée n’existe plus», souligne Lapointe qui semble avoir beaucoup mûri avec cette l’expérience dont il conserve un rapport d’amour/haine comme le soulignerait ce film que présentera Art Tv * où, parait-il, il évoquerait la honte d’avoir présenté une œuvre non achevée. «Ce que je dis dans le film c’est que j’exprime des idées et des émotions très personnelles comme je ne l’avais jamais fait auparavant et j’ai eu l’impression que ce n’était pas prêt à sortir à ce moment là. Mais le show était totalement abouti. Je n’ai aucune honte face à ça mais je comprends qu’on ait pu l’interpréter ainsi en regardant le documentaire», poursuit-il en précisant après notre requête que l’œuvre était peu viable sur le plan pécuniaire.


Pourquoi ne pas avoir cédé à la tentation d’une captation cd/dvd peu couteuse et rentable alors ? «Ça ne m’intéressait pas. Si j’avais voulu faire de l’argent avec ça je l’aurais présenté 25 fois, pas huit. Le show a été conçu pour la scène pas pour la télé. Ça aurait donné un résultat apparenté au théâtre filmé. Cependant, les arrangements que l’on retrouve sur Sentiments…ne sont pas loin de ce qu’on a fait pour le show. Mais nous les avons retravaillés Il est à mon avis beaucoup plus intéressant de découvrir les chansons ainsi que cela aurait pu l’être en version live.»


La colère de Léo


Sans doute en raison des thèmes qui traitent de désarrois amoureux en oscillant entre tristesse, mélancolie et colère, quelques collègues qui nous ont précédé dans cette journée d’entrevue se seraient inquiétés du moral de l’artiste pendant cette journée grise où il présentait Sentiments humains. Rassurez-vous : Pierre Lapointe affirme se porter très bien même s’il est quelque peu étonnant de constater à quel point il ose exprimer une rage qu’on ne lui connaissait pas. «Pour moi, la pop c’est de la communication. Ce que je veux c’est percuter avec des images fortes comme c’est le cas avec «Au bar des suicidés». …Pourquoi suis-je aller plus loin dans la violence? Lorsque je chantais des trucs d’Aznavour ou de Brel, je ressentais une agressivité dans ma voix et ma prononciation parce que, contrairement aux miennes, j’avais pris le temps de m’approprier ces œuvres. Voilà pourquoi j’ai choisi de présenter mes chansons sur scène avant de les enregistrer. Lorsque j’ai commencé à travailler sur Mutantès, je me suis mis à écouter un artiste dont je n’avais jamais réussi à écouter plus d’une chanson à la fois, Léo Ferré. C’est tellement lourd, phallocrate et masculin…. Moi qui suis un fan de Barbara et sa façon de chanter toute en intérieur il m’énervait parce qu’il clamait trop ses affaires. J’y suis allé à petite dose en me disant qu’écouter ce qu’il faisait allait changer ma façon d’écrire. Il a été plus rock, plus violent que Janis ou Black Sabbat. Je me suis mis à tout écouter, tout acheter. Puis, en partant de cela, je me suis dit qu’il fallait tendre vers quelque chose de ce genre. Ça donné des chansons comme «L’enfant de ma mère», «Barcelone» ou «Le magnétisme des amants». Quand j’ai eu terminé mon écriture, j’ai tout de suite quitté Ferré».


* Mutantès : dans la tête de Pierre Lapointe, Art TV, 4 avril à 21h00.
Sentiments humains sur Audiogram le 7 avril.

3 commentaires:

nicole a dit…

Merci pour l'information. Excellent texte se voulant informatif et non critique. J'aime!
Nicole Simard
(ou Pierrette Lapointe)
http://nsimard.blogspot.com
Une vraie fan (fan pour fantastique pas fanatique...)

nicole a dit…

Merci pour l'information. Excellent texte se voulant informatif et non critique. J'aime!
Nicole Simard
(ou Pierrette Lapointe)
http://nsimard.blogspot.com
Une vraie fan (fan pour fantastique pas fanatique...)

claude andré a dit…

Merci de votre commentaire Nicole.

Texte informatif et non critique puisqu'il s'agissait d'une entrevue mais on m'a également demandé un commentaire sur le cd. Il sera en ligne jeudi. La lirez-vous quand mêmne ;-) ?