mardi 16 janvier 2007

Rédaction


Longue et passionnante entrevue hier avec l'animatrice Christiane Charette devant un repas au Continental. Rédaction today. Sur les présentoirs du Ici ce jeudi. "Il faut écrire avec son sang", m'a t-elle rappelé en citant Goethe sous le ciel de neige de la Saint-Denis à la fin de l'entretien.

4 commentaires:

Une femme libre a dit…

"Il faut écrire avec son sang", cette citation ne me surprend pas venant de Christiane Charette, qui n'hésite pas à payer de sa personne dans les entrevues qu'elle fait. Elle n'est pas toujours objective, elle se laisse porter par ses émotions et ses goûts personnels lors de ses entretiens et c'est ce qui en fait toute la richesse. Cette mise a nu lui permet d'aller chercher la vérité et la vulnérabilité chez ses invités.J'adore son émission!

Marie-Laure a dit…

Je n'écoute pas ladite émission.
Bien heureuse de vous lire!
Chaleureusement vôtre!
Marie-Laure

klod a dit…

Allo Femme libre, merci pour tes commentaires fort pertinents et judicieux.
Salut Marie-Laure! Est-ce bien toi? La Marie-Laure?
À bientôt

l'intello de Rosemont a dit…

Christiane Charette, grande admiratrice de l'honorable Stéphane Dion et du non moins respectable, Guy Fournier, dit, il faut écrire avec son sang. N'importe quoi...